Le site Emploi de la Santé et du Social

Emploi Médical, Soignant et Hospitalier

JIB 2011
Flux RSS des actualitésActualités     Flux RSS des offresOffres
Facebook
LinkedIn
Twitter
Viadeo
Ajouter en Favoris
Envoyer à un Ami

VOTRE ESPACE PERSO
 
CONSULTER LES OFFRES
Recherche Avancée

 
DÉPOSER VOTRE CV
... et recevez gratuitement
le guide exclusif
du recrutement santé 2010
 
ILS RECRUTENT
HABITAT ET SOINSLA POSTE
L'OFFRE RHGénérale de Santé
Tous les recruteurs
NUAGE DE MOTS
CHU    HL    Institution Santé    Médecin    LABM    CH    CHR    Aide soignante    CLCC    Cadre Santé    Hôpital Public    CRF    crèche    Infirmier    Clinique    Psychologue    Pharmacien    Annonces Médicales    PSPH    Job    
 

Etude de Remuneration - Medecin du Travail


La Médecine du Travail est une spécialité médicale à part mais connait comme de nombreux domaines médicaux une pénurie de praticiens. Cette tension du marché de l’emploi a depuis près de 5 ans maintenant un impact fort sur le salaire des Médecins du Travail. En effet, alors que les grilles du CISME (Centre Interservices de Santé et de Médecine du travail en Entreprises) sont largement dévoyées en services interentreprises (SI), le salaire moyen d’un Médecin en Service Autonome (services internes des grandes entreprises) a augmenté de près de 30% en moins de 10 ans. La plus grande variété des missions confiées au Médecin du Travail (politique de prévention des risques), un nombre important de salariés à suivre en raison du manque de Médecin, des responsabilités accrues en cas de crise en entreprise et un changement générationnel des Médecins du Travail peuvent également expliquer la forte augmentation du salaire moyen de la profession.

 

C’est dans ce contexte qu’il nous a semblé intéressant de vous proposer une étude inédite sur la rémunération réelle de la profession de Médecin du Travail et de Médecin du Travail coordonnateur en Services inter Entreprises et en Services Autonomes. L’étude distingue le salaire fixe et le salaire variable (services autonomes uniquement) selon le niveau d’expérience (junior, confirmé ou sénior) ainsi que quelques éléments statistiques sur le métier et la spécialité médicale.

Nous avons rapporté à un salaire de temps plein l’exercice de la médecine du Travail à temps partiel (qui représente une part de plus en plus importante dans la profession) et avons conservé la proportion Ile de France / Province. En effet, une part importante des Médecins du Travail exerce en région parisienne ou les rémunérations (salaire fixe et variable) sont plus élevées.

En services interentreprises, la grille du CISME est censée fixer la rémunération d’un Médecin du Travail selon son expérience. Mais dans les faits, de nombreux SI dépassent la grille des salaires (jusqu’à 12% de plus) et offrent des avantages connexes aux Médecins du Travail pour les attirer dans leurs services.

En Services Autonomes des grandes entreprises, un Médecin du Travail peut compter sur le salaire variable (participation et intéressement aux résultats de l’entreprise) en sus d’un salaire fixe supérieur par rapport à de nombreux services inter entreprises.

Enfin, l’étude fait état des rémunérations des Médecins du Travail coordonnateurs (Médecins qui centralisent, insufflent ou incarnent les orientations et les politiques de prévention des risques sans pour autant avoir de lien hiérarchique avec les autres Médecins).


Les résultats de l’étude sont disponible gratuitement sur notre site en cliquant dans la bulle Etudes Sectorielles en page d’accueil.

  

Mots Clés de l’article : Salaire, Remuneration, Medecin du Travail, Salaires, Services Autonomes, Services Inter entreprises



Offre Emploi Santé ,le 03/10/10
VOTRE ESPACE PRO
 
AUJOURD'HUI

Inscrivez gratuitement votre établissement de santé

 
ETUDES SECTORIELLES

Exclusif - Les Salaires des Médecins du Travail en 2012

 
LES CABINETS RECRUTENT
 
FICHES MÉTIERS