Le site Emploi de la Santé et du Social

Emploi Médical, Soignant et Hospitalier

JIB 2011
Flux RSS des actualitésActualités     Flux RSS des offresOffres
Facebook
LinkedIn
Twitter
Viadeo
Ajouter en Favoris
Envoyer à un Ami

VOTRE ESPACE PERSO
 
CONSULTER LES OFFRES
Recherche Avancée

 
DÉPOSER VOTRE CV
... et recevez gratuitement
le guide exclusif
du recrutement santé 2010
 
ILS RECRUTENT
HABITAT ET SOINSLA POSTE
L'OFFRE RHGénérale de Santé
Tous les recruteurs
NUAGE DE MOTS
Job    Hôpital Public    Pharmacien    CLCC    Institution Santé    Clinique    HL    crèche    Soins Infirmiers    CHU    CHR    Infirmier    Paramédical    CRF    Maison de Retraite    Pharmacie    Cadre Santé    LABM    Psychologue    PSPH    
 

Médecin du Travail


Fonctions du Médecin du Travail :

Selon le Code du Travail, le Médecin du Travail est en charge du suivi de la santé des salariés pour diagnostiquer ou prévenir les maladies liées au travail. Dans le cadre de la visite médical (d’embauche, de suivi, suite à un arrêt...), le Médecin du Travail détermine l’aptitude des salariés à leur poste de travail. Du point de vue employeur, le Médecin du Travail donne un avis médical sur les risques professionnels encourus par les salariés et définit les améliorations possibles pour la prévention des risques professionnels pour chaque métier ou poste de travail dans l’entreprise.


Missions Médecin du Travail :

Il a la responsabilité de la visite médicale des salariés. Cela consiste en une visite médicale au cours de laquelle il réalise, avec l’aide de l’infirmier du travail, un bilan médical du patient/salarié.

Le Médecin du travail a en complément des visites médicales, une mission de conseil et de prévention (dans le cadre du tiers temps) auprès des salariés. Cela consiste en des réunions, sensibilisation... sur le stress, les TMS, l’alcool...

Enfin, la troisième grande mission d’un Médecin du Travail est de conseiller la direction de l’entreprise sur la santé des salariés. Dans ce cadre, il participe au CHSCT et met en place des actions de préventions.

Un Médecin du Travail gère en moyenne 3000 salariés (moins quand il s’agit de salariés dont l’emploi nécessite une surveillance médicale particulière (SMP). Il est membre de droit du CHSCT (sa voix est consultative) et ne peut être licencié sans l’avis préalable de l’inspecteur du travail et du CE. 


Pour aller plus loin :

Selon le secteur d’activité dans lequel il exerce, le Médecin du Travail rencontre des risques et des pathologies différentes. Ainsi, dans le secteur tertiaire des services (call center, sociétés de conseil, grande distribution...), la politique de prévention pourra être axée sur le stress, l’ergonomie des bureaux et postes ou le tabagisme par exemple. Dans un secteur industriel, le Médecin du Travail peut être consulté pour l’achat de nouvelle machine et faire des recommandations sur des outils de production qui serait à l’origine d’accident ou de maladies du travail. Au sein des sociétés dans lesquelles les risques d’exposition ou d’inhalation de produits dangereux (chimie, nucléaire...) sont importants, les salariés font l’objet d’un suivi renforcé.

Dans certain services autonomes ou services inter entreprises, un Médecin du Travail à le titre de Médecin Coordinateur. Il a alors une responsabilité supplémentaire au sein du service de Médecine du Travail mais n’a aucun lien hiérarchique avec les autres Médecins du Travail. Chaque Médecin du Travail demeure responsable de l’établissement ou des salariés qu’il suit. Néanmoins, cet emploi de Médecin Coordonnateur permet aux grandes entreprises et aux salariés/syndicats d’abord un interlocuteur unique lorsqu’il s’agit de traiter des sujets généraux de l’entreprise : la politique de prévention des risques professionnels... En concertation avec les autres Médecins du Travail, le Médecin coordinateur (ou coordonnateur) gère l’activité générale (recrutement, planning, organisation...) du service et définit les grands axes de la politique de prévention.

Voici quelques missions concrètes réalisées par un Médecin du Travail : création et gestion de cellule de crise lors d’accidents graves dans l’entreprise, remise de propositions pour améliorer l’emploi et les conditions de travail des séniors, mise en place de cessions de formation pour réduire le risque de TMS (troubles musculo-squelettique), mise en place d’une politique de sensibilisation contre l’addiction (cigarette, alcool...), réaménagement des bureaux et de l’ergonomie des postes de travail (chaises, écran, pose pieds...), participation à la mise en place de la gestion informatisée du suivi des salariés, formation des managers pour réduire le stress engendré par l’emploi des salariés, accueil et formation d’internes du service, création et mise à jour de la fiche d’exposition CMR, management des infirmiers du travail et des secrétaires médicales du service, gestion des urgences médicales de l’entreprise pour les accidents bénins.


Diplômes requis pour l'emploi de Médecin du Travail :

Pour exercer cet emploi, le praticien doit être titulaire d’un Doctorat de Médecine et du DES (ou CES) de Médecine du travail. Néanmoins, jusqu’en 2006-2007, les médecins généralistes et les médecins spécialistes pouvaient suivre une formation qualifiante (le plus souvent en Belgique) qui leur permettait ensuite, sur décision de l’ordre de Médecins de devenir spécialiste en Médecine du travail. Cet aménagement a permis de retarder la pénurie grandissante de Médecin du Travail, sans pour autant rééquilibrer un marché de l’emploi fortement déficitaire.


Autres appellations de l’emploi de Médecin du Travail :

  • Médecin de Santé au Travail
  • Médecin de Prévention
  • Spécialiste en Médecine du Travail


A lire également sur Offre Emploi Santé : 

Un article sur le paradoxe français de la Médecine du Travail : http://www.offre-emploi-sante.fr/actualite/Le+Paradoxe+Français+de+la+Médecine+du+Travail-7

Un article sur l’emploi de Médecin du Travail : http://www.offre-emploi-sante.fr/actualite/L'+Emploi+de+Medecin+du+Travail-10

 

 




VOTRE ESPACE PRO
 
AUJOURD'HUI

Inscrivez gratuitement votre établissement de santé

 
ETUDES SECTORIELLES

Exclusif - Les Salaires des Médecins du Travail en 2012

 
LES CABINETS RECRUTENT
 
FICHES MÉTIERS